Le droit de grève ne doit pas supplanter la liberté de travailler

30 octobre 2015

 

Olivier Chastel et Denis Ducarme déposeront prochainement une proposition de loi visant à mieux défendre le droit au travail et la liberté de se rendre à son travail.

Loin de porter atteinte au droit de grève, cette proposition vise avant tout à préserver le droit au travail : " Si certains décident d'exercer leur droit de grève, d'autres peuvent décider librement d'exercer leur droit de travailler en temps de grève, chacun de ces droits devant être exercés dans les limites de l'autre " estime Denis Ducarme. La Belgique ne disposant ni de définition du droit du travail ni de limitation du droit de grève, Il apparait indispensable de préciser certains éléments. À ce titre, il convient de rappeler que la liberté de travail et le droit à la poursuite de ses activités impliquent pour chaque travailleur le droit de pouvoir accéder librement à son lieu de travail, d'y circuler et d'y accomplir ses activités. Si ce texte venait à être adopté, les personnes empêchées de se rendre au travail suite à un barrage routier lié à une action de grogne syndicale pourraient, par exemple, obtenir plus facilement gain de cause en justice. Le Président du MR et son chef de groupe à la Chambre précisent que leur démarche ne va pas à l’encontre des actions syndicales : « Il ne s'agit pas ici d'être contre les syndicats, il faut respecter leur combat et puis, tout le monde ne doit pas être placé dans le même panier: il y a les actes extrêmes de certains membres de la FGTB et puis les autres syndicat s... »

Photos

29 janvier 2018

Conseil - 29.01.18

Toutes les photos

26 janvier 2018

Timeline Photos

Toutes les photos

Programme

Notre programme

Découvrez notre Manifeste et notre programme 2018

Programme complet