Économie & FiscalitéÉgalité des chancesSécurité

La nationalité belge a de la valeur

Par 11 février 2015 Pas de commentaire

Ce dimanche 8 février, Denis Ducarme était l’invité de Controverse, ainsi que de Pascal Vrebos. Le chef de Groupe MR à la Chambre a notamment évoqué les mesures fiscales du Gouvernement Michel, mais également les mesures en matière de sécurité et de lu

Pour Denis Ducarme, le saut d’index est nécessaire pour la compétitivité du pays. En effet, le MR a la conviction qu’il faut relancer notre économie et la croissance. Afin d’adoucir l’effet du saut d’index, le Gouvernement a prévu un certain nombre de mesures en vue d’aider les bas et moyens revenus. Le Gouvernement a la volonté de corriger socialement l’effort demandé qui n’aura vraisemblablement pas lieu cette année. Le MR et le Gouvernement ont également la volonté de baisser les charges sur le travail. Le Gouvernement va d’ailleurs analyser les différentes méthodes permettant ce basculement fiscal. Dans tous les cas, le Gouvernement ne va pas frapper les gens dans leur pouvoir d’achat contrairement à ce qui a pu être dit. En matière d’intégration, le MR demande depuis dix ans un cours de citoyenneté et un parcours d’intégration obligatoire. Pour Denis Ducarme, « si les socialistes continuent à épouser des valeurs communautaristes qui sabotent notre socle commun de valeurs, ils nous feront encore perdre dix ans ». Le Gouvernement a pour objectif de lutter contre toute forme de discrimination dans notre pays tout en protégeant l’ensemble de la population. Pour Denis Ducarme, « il faut sanctionner ceux qui voudraient mettre à l’écart une personne en raison de son origine ou de sa religion ». En ce qui concerne la lutte contre le radicalisme, Denis Ducarme relaie les propos du responsable de la sûreté de l’État qui estime qu’une centaine de combattants revenus de Syrie se trouvent dans notre pays. De ce fait, Denis Ducarme estime « qu’il faut nous donner tous les moyens pour faire reculer la menace ». Denis Ducarme a notamment évoqué les propos tenus par Sharia4Belgium suite aux attentats de Paris. En effet, ces propos soutenaient les faits commis en France et le meurtre d’innocents. Pour Denis Ducarme, « encourager des gens qui ont tué des innocents est inacceptable, inadmissible ». C’est pour cette raison que Denis Ducarme a déposé une proposition de loi visant à sanctionner l’apologie du terrorisme. Le chef de Groupe MR à La Chambre estime « que l’apologie du terrorisme est la première phase de radicalisation des messages de banalisation du terrorisme ». Denis Ducarme a encore expliqué que le gouvernement fédéral avait durci les possibilités de déchéance de nationalité. Il n’y a désormais plus de limite de temps. Par contre, aucun accord n’a encore été trouvé au sujet de la déchéance de nationalité pour les binationaux devenus belges par la naissance. En effet, un problème juridique pourrait se poser. La Cour Constitutionnelle pourrait y voir une discrimination. Le chef de groupe MR à la Chambre insiste néanmoins sur cette possibilité. « parce que pour nous et pour les Belges en général, la nationalité belge a de la valeur ». Retrouvez l’intégralité du débat ici .