Hier en séance plénière, la proposition de décret, cosignée par le député MR Charles GARDIER, instaurant un Forum des Jeunes de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été votée à l’unanimité.

Le Conseil de la Jeunesse est depuis la fin des années 70 l’organe officiel d’avis et porte-parole des jeunes francophones de Belgique, dont le rôle est de faire participer les jeunes (16-30 ans) au processus démocratique. Cette proposition de décret a pour ambition de donner un nouveau souffle au Conseil et ce, afin de libérer la voix des jeunes, de leur permettre d’être plus et mieux entendus, de leur donner plus de responsabilité aussi.

Des jeunes mieux entendus – car le nouvel organe, renommé à juste titre Forum des Jeunespour rappeler les grands lieux de discussions politiques de nos ancêtres – rendra désormais des avis qui seront tous publics et le gouvernement sera tenu de justifier la non prise en compte de l’avis qu’il aura demandé.

Suite aux divers errements et blocages du Conseil de la Jeunesse de ces dernières années, les parlementaires réfléchissaient à des formules qui pourraient éviter les écueils de la structure et l’influence grandissante des couleurs politiques en son sein.  Les réformes précédentes de 2008 et 2013 étaient certes nécessaires, mais elles avaient malheureusement fort cadenassé le fonctionnement même du Conseil. Cette nouvelle réforme permet de repartir d’une page blanche, en s’inspirant d’autres expériences et surtout en assouplissant les règles.

« Des jeunes qui désormais seront plus responsables car le nouveau décret ne fixe délibérément qu’un cadre au fonctionnement de l’asbl, au règlement d’ordre intérieur, aux conditions à remplir pour la validité des avis ; mais aussi plus libres car ce texte insiste sur les formules participatives, les nouvelles technologies, les idées innovantes pour assurer une représentativité… Bref, le Forum des Jeunes sera ce que les jeunes en feront et c’est très bien ainsi ! »,se réjouit Charles GARDIER.