Un congé de paternité pour les indépendants va voir le jour. La proposition de loi du MR vise l’instauration d’une allocation de naissance et un congé facultatif de 10 jours (la même durée que les salariés). De plus, elle prévoit un montant de 484,90€ par semaine, soit 80,82€ par jour.

Une nécessité d’égalité sociale

L’allocation du congé de paternité aux indépendants est une nécessité sociale pour l’égalité entre les pères salariés et les pères indépendants. Il s’agit d’une avancée supplémentaire vers un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie familiale pour les indépendants. Une enquête de la Ligue des familles considère l’octroi de ce congé comme étant nécessaire.

Instaurer une allocation de naissance et un congé facultatif de 10 jours

La proposition de loi prévoit d’instaurer une allocation de naissance ainsi qu’un congé facultatif de 10 jours. Ce dernier est de la même durée que le congé de paternité des salariés et prévoit une forme de souplesse, inexistante actuellement, avec une prise par demi-jour (20 demi-jours). Elle vise également la prise de congé dans un délai de quatre mois à compter de la naissance.

Un montant similaire au congé de maternité: 484,90€ par semaine, soit 80,82€ par jour

L’objectif est d’allouer un montant identique au congé de maternité : 484,90€ par semaine, soit 80,82€ par jour. Il s’agit du plus haut montant octroyable (plus élevé que l’incapacité de travail).

La proposition de loi, déposée par les libéraux Caroline Cassart, Isabelle Galant et Benoît Friart, fait suite aux travaux de Denis Ducarme, ministre fédéral des Indépendants. La réforme figure d’ailleurs dans la note de politique générale du ministre.

Le MR recherche à créer les conditions du bien-être pour tous. Il souhaite l’épanouissement de chaque individu en l’aidant à assurer et à assumer son destin personnel, à exercer pleinement ses droits et ses devoirs de citoyens.

Ceci pourrait vous intéresser:

La boîte à idées
Découvrir
La boîte à idées
Découvrir