La couverture maladie des indépendants se renforce ! La période de carence passe de 14 à 7 jours avec effet rétroactif à partir du 8e jour. Autrement dit, un indépendant reçoit les indemnités de ses 7 premiers jours d’arrêt maladie dès le 8e jour.

Une couverture maladie renforcée

La réduction du temps d’indemnisation est une nécessité pour les indépendants. En effet, certains indépendants renoncent encore aux possibilités d’être reconnus en “arrêt maladie” et de bénéficier des indemnités. Particulièrement ceux confrontés au burn-out.

Pour rappel, il y a 20 ans, la situation des indépendants était pire puisque la période de carence était de 3 mois.

Gommer la différence de protection entre les différentes catégories de travailleurs

La diminution de la période de carence gomme un peu plus la différence de protection entre les différentes catégories de travailleurs. En effet, les salariés ont leur salaire garanti par l’employeur en cas de maladie ou d’accident.

La mesure portée par Caroline Cassart, députée MR, fait suite aux travaux de Denis Ducarme. En décembre 2017, le ministre fédéral des Indépendants avait réduit la période de carence de 1 mois à 2 semaines.

Finalement, Caroline Cassart veut aller encore plus loin. Elle désire convaincre les autres partis de porter le délai de carence à 0 jour dans tous les cas de figure, sans davantage de jours minimums d’incapacité de travail.

Depuis toujours, le MR est attentif au bien-être des indépendants. L’Etat libéral est le vrai garant d’une protection sociale qui apporte une aide efficace à celles et ceux qui en ont besoin.

Ceci pourrait vous intéresser: