Sur proposition du Ministre des Pensions, Daniel BACQUELAINE, et de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie DE BLOCK, le Conseil des Ministres a approuvé, dans le cadre du « jobs deal », un avant-projet de loi octroyant des indemnités d’incapacité de travail aux salariés qui continuent à travailler après l’âge de 65 ans.

Aujourd’hui, quand un travailleur de plus de 65 ans tombe malade, son employeur continue à lui verser son salaire pendant la période de salaire garanti d’un mois. Lorsque l’incapacité de travail se poursuit au-delà de cette période, il n’a actuellement pas d’autre choix que de partir à la retraite s’il veut conserver un revenu.

A partir de janvier 2019, les travailleurs de plus de 65 ans auront droit aux indemnités de incapacité de travail pendant une période de 5 mois suivant la période de salaire garanti. En outre, cette période sera prise en compte pour la constitution des droits de pension. De cette façon, le Gouvernement fédéral veut soutenir les travailleurs qui font le choix de poursuivre une activité professionnelle après 65 ans.

Aujourd’hui, on dénombre 3.479 travailleurs de plus de 65 ans qui travaillent encore comme salarié.

Bientôt, une mesure semblable sera présentée pour les travailleurs indépendants.

Le Ministre des Pensions, Daniel BACQUELAINE :

« Grâce à cette mesure, le Gouvernement entend encourager les travailleurs de plus de 65 ans à poursuivre leur activité professionnelle. Cette mesure cadre parfaitement avec notre ambition d’augmenter le taux d’emploi des travailleurs âgés. »