Il existe deux arguments majeurs en faveur de la fin de matchs de football pro le dimanche après-midi. Il s’agit de la concurrence avec le football amateur et des coûts liés à la sécurité.

Les députés Philippe DODRIMONT, Patrick LECERF, Olivier DESTREBECQ et Yves EVRARD ont déposé une proposition de résolution. Elle vise à préserver le dimanche après-midi pour le football amateur.

Un coût important pour les clubs

Depuis plusieurs années, les clubs de Jupiler Pro League et la Pro League ont décidé d’augmenter le nombre de plages horaires pour l’organisation et la diffusion des matchs de football. Outre les vendredis, samedis et dimanches soirs, il y a aussi des matchs le dimanche à 14h30. Soit en même temps que les matchs amateurs. Cela n’est pas sans conséquences sur les finances des clubs de football amateur. Mais cela engendre aussi un coût supplémentaire important pour les zones de police. Elles doivent en effet assurer la sécurité de ces matchs dominicaux. Cela a donc un impact financier pour les communes concernées.

Le MR demande dès lors deux chsoesau gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

–      Prendre un contact avec l’Union belge de Football et la League professionnelle de Football. Il faut les sensibiliser aux problèmes rencontrés par les clubs amateurs.

–    Les inciter à ne plus organiser, et donc diffuser, de match de football de la Jupiler Pro League le dimanche avant 18h.

Plus de matchs pro le dimanche après-midi

« Les spectateurs ont malheureusement tendance à déserter les clubs amateurs. En effet, leurs matchs se déroulent systématiquement à 15h. Les spectateurs préfèrent suivre leur club professionnel favori au stade ou devant la télé. La perte de spectateurs sur l’ensemble des stades de foot amateur les jours de diffusion peut ainsi être estimée à 30% ! Par ailleurs, les policiers déployés le dimanche pour encadrer ces matchs coûtent davantage aux zones de police, car ils sont payés double. Le bourgmestre de Liège avançait le chiffre de 105.000 euros – rien qu’en heures de prestations des policiers – pour un match de foot le dimanche.  Une réflexion semblable est également en cours en Flandre pour mettre un terme à l’organisation de matchs pro le dimanche après-midi », explique le député Philippe DODRIMONT.

La boîte à idées
Découvrir
La boîte à idées
Découvrir