Au MR, nous voulons une Europe sociale pour tous. Tous les combats doivent mener à mettre en place une Europe sociale ! Il n’est pas question de réduire les niveaux de protection des différents Etats membres. Il faut aller à la hausse et tirer les autres Etats membres vers le haut. Donnons un nouveau souffle à l’Union européenne.

Rappel du contexte

Extrait du manifeste « Pour un libéralisme engagé » adopté en novembre 2015.

La construction européenne est basée sur deux piliers. Un pilier économique, sur lequel s’est construite une grande partie de la croissance de l’après-guerre et un pilier social qui, au-delà de la simple libre circulation des biens et des personnes,  repose sur un corpus de règles communes visant l’émancipation de chacun des habitants de l’Union. Toutefois, en matière sociale, l’Europe ne peut agir seule. Les compétences en la matière sont principalement du ressort des Etats membres ; par conséquent l’Union doit optimaliser les mécanismes de subsidiarité.

L’entrée au sein de l’Union de pays aux conditions de travail et de rémunération bien différentes de celles pratiquées dans l’ancienne Europe des quinze a fait naître une inquiétude légitime dans le chef de certains travailleurs et chefs d’entreprise victimes du dumping social. Les Libéraux souhaitent renforcer le pilier social de l’Union européenne. Afin de regagner la confiance du peuple européen,  l’Union doit être la solution aux abus en matière de fraude sociale et non un vecteur de concurrence faussée. De même, au sein de la zone euro, la problématique essentielle de l’harmonisation fiscale doit recevoir des réponses concrètes et coordonnées.

 

Tout sur la réforme de la Justice
Stop à la désinformation
En savoir plus
Stop à la désinformation
Tout sur la réforme de la Justice
En savoir plus