Le MR s’engage pour le vivre-ensemble. Le président du MR Olivier Chastel annonce que plusieurs députés déposent une proposition de décret. Jean-Paul Wahl, Philippe Knaepen, Valérie Warzée-Caverenne, Jacques Brotchi et Carine Lecomte siègent au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ils veulent donc porter le cours de philosophie et citoyenneté à 2h par semaine.

Pour un véritable cours de philosophie

« Depuis près de 20 ans, le MR soutient la mise en œuvre d’un véritable cours de philosophie et d’histoire comparée des religions à l’école », rappelle le président du MR. En 2015, un cours de philosophie et citoyenneté a bien été mis en place. Mais une heure par semaine seulement est obligatoire. Le MR estime toujours que ce projet ne va pas assez loin.

Pour le MR, les attentats qui ont frappé Bruxelles le 22 mars 2016 ont changé la donne. Dans son rapport, la commission d’enquête parlementaire mise en place à la Chambre pointe d’ailleurs l’importance de l’éducation aux médias et du développement d’une pensée critique. « Plus encore qu’en 2015, les enjeux du vivre-ensemble sont aujourd’hui cruciaux. Le renforcement de l’éducation citoyenne et l’approche socio-historique des faits religieux sont les meilleurs remparts contre les discours haineux, les fake news, les théories du complot, le rejet de l’autre et de la société », déclare Olivier Chastel.

L’actuel cours : une hérésie pédagogique

Pour le MR, l’actuel cours de philosophie et de citoyenneté est donc un fiasco. C’est une hérésie pédagogique. Elle  maintient une séparation entre les élèves puisque la 2e période du cours est optionnelle. Une période par semaine ne suffit pas à rencontrer les ambitions des référentiels et programmes. Enfin, la formule retenue du 1h + 1h pose des problèmes d’organisation. Et le chaos annoncé s’est vérifié : il nuit au bien-être des enseignants et complique le travail des directions.

Le MR ouvre cette proposition à la signature des autres formations politiques. « Défi plaide également pour un cours de deux heures pour l’ensemble des élèves. Ecolo aussi estime qu’une heure par semaine est insuffisante. Quant au PS, il promeut au travers de son Chantier des Idées un cours de philosophie et de citoyenneté de minimum 2h par semaine.  Même le cdH reconnaît que donner 1h de cours n’est pas une chose aisée pour un enseignant ».

« Un véritable cours de philosophie et de citoyenneté de deux heures est une occasion unique de nourrir de façon positive l’identité des jeunes. C’est une urgence », conclut Olivier Chastel.

20 bons chiffres du gouvernement fédéral
Découvrir
20 bons chiffres du gouvernement fédéral
Découvrir