La révolution numérique offre de nouvelles opportunités de croissance économique et de développement social. Au MR, nous souhaitons un encadrement de ces technologies pour que la transition numérique soit au bénéfice de tous.

10 propositions concrètes

  • Apprendre la langue numérique dès le plus jeune âge
  • Développer la formation digitale
  • Développer la 5G
  • Soutenir le développement numérique des PME
  • Accompagner le développement de l’e-commerce
  • Lutter contre la fracture numérique
  • Simplifier les démarches administratives grâce à internet
  • Lutter contre les zones sans réseau mobile en zone rurale
  • L’intelligence artificielle au service de la qualité de vie
  • Renforcer la cybersécurité et la protection des données
Développer la formation digitale

Le MR veut créer un pôle de formation numérique regroupant l’ensemble des opérateurs de formation spécialisés dans les métiers du numérique, tous niveaux de qualification confondus. Cela rendrait l’offre de formation plus cohérente, en priorité pour les demandeurs d’emploi. Nous voulons aussi créer des leviers fiscaux spécifiques aux opérateurs de formation dans le domaine du numérique en ce qui concerne le recrutement de formateurs et l’achat de matériel.  Afin de préserver l’emploi, il est important d’accompagner les citoyens tout au long de leur vie, par la formation continue aux nouvelles compétences.

Développer la 5G

Nous souhaitons favoriser l’investissement dans la 5G et dans la fibre optique pour étendre la connexion Très Haut-Débit à l’échelle nationale. Pour ce faire, nous proposons de créer les cadres nécessaires à l’arrivée de la 5G, dans le respect des normes d’émissions et en tenant compte de leur impact.

Soutenir le développement numérique des PME

Le MR veut analyser l’ensemble des obstacles réglementaires, fiscaux et législatifs ralentissant l’apparition d’entreprises actrices de l’économie digitale. Nous voulons mettre en place un programme de sensibilisation à la transition numérique spécifiquement destiné aux PME et accompagner ces entreprises dans leur transition et développement via des incitants.

Apprendre la langue numérique dès le plus jeune âge

Le MR souhaite instaurer de réels cours d’informatique et de programmation tout au long de la scolarité obligatoire de l’élève. Nous voulons par exemple intensifier le plan d’investissement « Ecole Numérique » ainsi que le programme CoderDojoBelgium, mobilisant des programmeurs bénévoles acceptant d’animer des ateliers de programmation gratuits pour les filles et garçons de 7 à 18 ans.

Lutter contre la fracture numérique

Le MR veut assurer le développement de compétences numériques au sein de la population : utilisation des outils numériques pour les tâches du quotidien, comprendre les risques du cyberharcèlement ou d’addiction et de l’importance de la cybersécurité. Outre les formations, il est indispensable d’aider les pouvoir locaux à développer des Espaces Publics Numériques (EPN) accessibles à tous.

Eradiquer les zones sans réseau mobile en zone rurale

En ce qui concerne les infrastructures numériques, nous investirons avec le secteur privé pour garantir la connectivité dans les zones blanches (sans réseau mobile) rurales et le long des axes de transport. L’éradication des zones blanches permettra un accès à internet pour tous et partout sur l’ensemble du territoire.

Simplifier les démarches administratives grâce à internet

En poursuivant la simplification administrative par la digitalisation des services publics, nous voulons mettre à disposition de l’ensemble des usagers des applications conviviales qui facilitent les contacts par voie électronique avec l’administration.

Renforcer la cybersécurité et la protection des données

La révolution digitale nécessite un renforcement des outils de cybersécurité afin de garantir le cryptage de l’information et une protection effective des données des utilisateurs.

Il convient aussi d’encadrer l’utilisation et la protection des données pour respecter l’anonymisation des données et la vie privée des utilisateurs. La lutte contre la désinformation doit aussi être poursuivie tout comme celle contre le cyberharcèlement.

Accompagner le développement de l’e-commerce

Le MR souhaite améliorer la connaissance des aides publiques destinées à la visibilité web pour les commerçants et les inciter à réaliser un diagnostic de leur potentiel e-commerce avant de se lancer dans la vente en ligne. Nous voulons aussi réduire le coût des paiements électroniques en ligne afin de promouvoir le commerce en ligne.

L’intelligence artificielle au service de la qualité de vie

Le MR souhaite encourager le développement de projets digitaux innovants en matière de mobilité (véhicules autonomes), de santé (e-health), d’environnement, d’agriculture ou de tourisme, dans le respect des politiques de protection de données. L’intelligence artificielle nous permet d’envisager des changements importants que le MR souhaite accompagner.

Découvrez l’entièreté de nos programmes

17
C’est le nombre de communes où le Gouvernement fédéral a éradiqué les zones sans réseau mobile pour mettre en place une couverture uniforme et efficace.
18
Pour réduire la fracture numérique et permettre à plus de citoyens d’améliorer leurs compétences numériques, le fonds Digital Skill Funds a débloqué 18 millions €, pour une période de trois ans.

Bilan

Nous voulons assurer l’inclusion numérique de tous par tous et avec tous. Pour ce faire, nous investissons dans le développement des compétences numériques au sein de la population, en vue d’accompagner l’ensemble des citoyens à évoluer dans un monde digitalisé.

La mise en œuvre du plan numérique Digital Wallonia et du plan fédéral Digital Belgium, démontre notre volonté de poursuivre sur la dynamique engagée en matière d’évolution digitale.

Nous avons mis en place une réforme afin de clarifier et rationaliser le paysage numérique. Elle a pour but de faciliter la vie des start-up numériques au niveau de l’accompagnement et du financement public.

Nous avons, par exemple, lancé le portail en ligne Mypension.be qui donne toutes les informations disponibles sur votre pension. Il permet aux travailleurs de consulter leurs données de carrière et obtenir la date de prise de cours de leur pension.

Via le Digital Skills Fund, le Gouvernement fédéral a créé un cadre attractif et compétitif pour les investissements tant au niveau des nouvelles technologies et des infrastructures qu’au niveau du développement de l’économie numérique en Belgique.

Ce fonds public soutient également les projets misant sur le développement et l’acquisition de compétences numériques chez les jeunes. À cela s’ajoute des formations à l’intelligence artificielle, à la prévention du cyberharcèlement, à la lutte contre la désinformation et à la formation des enseignants pour éviter la fracture numérique.

Le Gouvernement fédéral a veillé au caractère ouvert et neutre de l’internet. Le principe de la « neutralité du net » dans la législation de l’Union européenne vise à permettre aux internautes d’accéder librement aux contenus de leur choix.

Enfin, pour le MR, le digital et le numérique sont porteurs d’emplois. Ils permettent de faciliter la vie des citoyens et de renforcer le lien social. C’est pour cette raison que les régions et le fédéral doivent poursuivre les efforts mis en œuvre pour résorber leur retard dans l’évolution numérique. Notamment en développant des « Smart Cities » qui apportent des progrès considérables en matière de mobilité, d’énergie, d’environnement et de gouvernance.

Retour au programme