Indépendants & PME

Demander sa pension : une réponse plus rapide pour les indépendants

Actuellement, un indépendant parfois attendre la veille de leur pension pour savoir à combien il aura droit pendant sa retraite. Même s’il fait la démarche de demander sa pension dix mois à l’avance ! Mais cela va bientôt changer.

Demander sa pension : un délai qui passe à 4 mois

Aujourd’hui, l’Inasti (Institut national d’assurances sociales pour travailleurs indépendants) bénéficie en effet de certaines exceptions en cas de demande de pension introduite plus de neuf mois avant la date de prise de cours de la pension. Dans ce cas, l’Inasti dispose d’un délai de traitement de huit mois.

Cela complique la vie de l’indépendant qui veut demander sa pension. Il peut rester longtemps dans l’incertitude. Il doit parfois attendre la veille de sa retraite pour connaître le montant de sa pension et même pour avoir la confirmation qu’il peut partir.

Grâce au gouvernement fédéral de Charles Michel, le délai de traitement des demandes de pension à l’Inasti passe à quatre mois.

Un indépendant veut demander sa pension ? L’administration devra traiter son dossier dans les quatre mois.

Plus de clarté pour les indépendants

C’est une mesure importante. Elle permet d’assurer une information claire, précise et certaine, dans les plus brefs délais, aux indépendants afin qu’ils puissent planifier l’avenir. Le ministre des Indépendants Denis Ducarme annonce que cette mesure s’appliquera aux demandes de pensions introduites depuis le 21 avril 2018.

Pour information, l’an dernier, l’Inasti a comptabilisé 38 816 demandes de pension d’indépendants. Ceux qui ne font pas de demande reçoivent une proposition de pension entre leurs 64 et 65 ans. Cela concernait 24 778 indépendants en 2017.

Le MR est engagé aux côtés des indépendants. Les libéraux veulent donc encourager l’esprit d’entreprendre. En tant qu’indépendant, en créant son propre emploi, puis en recrutant des collaborateurs lorsque son projet grandit, en s’ouvrant ensuite à l’international, l’entrepreneur doit être encouragé et soutenu. Ce soutien passe aussi par une simplification administrative.

La boîte à idées
Découvrir
La boîte à idées
Découvrir