Économie & FiscalitéEmploi

Déjà plus de 4000 flexi-jobs créés dans l’horeca.

Par 9 janvier 2016 Pas de commentaire

En un mois à peine, 4.236 travailleurs ont été engagés auprès de 1.256 établissements horeca via le système des flexi-jobs.

Les flexi-jobs, c’est quoi ?

Tout travailleur étant déjà occupé à au moins 4/5ème temps dans le cadre d’un contrat de travail peut, parallèlement, prester dans l’Horeca à un tarif réduit. Le travailleur touche minimum 9,50 euros de l’heure. Et l’employeur paie un forfait de taxes et charges qui lui coûtent moins de 12 euros de l’heure. Cela se fait grâce à un mécanisme simple : le salaire net plus 25% de cotisations sur ce salaire. Grâce à ces flexijobs, les travailleurs arrondissent leurs fins de mois tout en préservant leurs droits sociaux. Ce mécanisme actif seulement depuis décembre 2015 permet donc de lutter contre le travail au noir.

Un secteur qui respire à nouveau

Parallèlement, on a constaté une baisse de 4,2 % de faillites dans le secteur horeca en 2015 par rapport à l’année précédente. L’emploi dans le secteur a par ailleurs augmenté au cours du dernier trimestre de 2015 de 1,3%, soit 1.759 jobs.

Souplesse pour les heures supplémentaires

Willy Borsus rappelle également l’existence de la mesure relative aux heures supplémentaires dans l’horeca, d’application depuis le 1er décembre : désormais, pour l’employeur, le brut est égal au net. (ex. 14€ bruts/heure donneront 14€ nets dans la poche du travailleur). Cette mesure bénéficie au salarié sous contrat à temps plein. Par ailleurs, le nombre d’heures supplémentaires autorisées augmente enfin de 180 à 360 heures et sur le plan du droit du travail de 143 à 250 heures. A nouveau, il s’agit de lutter contre le travail au noir tout en donnant de l’air aux employeurs.

D’autres résultats positifs sont attendus

Le Ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l’Agriculture et de l’Intégration sociale Willy Borsus déclare : « Les chiffres que nous observons sont particulièrement encourageants. On constate l’effet positif sur la création d’emplois. Nous escomptons certainement un effet encore plus large sur l’emploi avec les mesures globales décidées lors du taxshift qui sont entrées en vigueur ce 1er janvier 2016. »

Tout sur la réforme de la Justice
Stop à la désinformation
En savoir plus
Stop à la désinformation
Tout sur la réforme de la Justice
En savoir plus