La politique culturelle doit viser la création et la diffusion des créations et du patrimoine. Elle est une condition indispensable de l’épanouissement personnel et d’un vivre ensemble harmonieux. Elle est par ailleurs, notamment à travers les industries et les institutions culturelles, génératrice d’activité économique.

10 propositions concrètes

  • Refinancer la culture 
  • Élargir le Tax shelter aux livres 
  • Créer des pass culture
  • Améliorer le fonctionnement des institutions culturelles
  • Créer un « Conseil des Arts »
  • Améliorer le statut des artistes
  • Favoriser les partenariats public/privé
  • Investir dans l’éducation aux arts et à la culture
  • Préserver et valoriser le patrimoine et le folklore culturel
  • Créer une « Fondation pour les Arts » favorisant les dons de particuliers
Refinancer la culture

Le MR veut encourager et stimuler le financement participatif via des plateformes de crowdfunding, le micro-crédit, en complément à l’octroi de financement public. Il faut également favoriser la philanthropie culturelle pour accroître la place du mécénat et des dons privés dans le financement public des organismes culturels.

Élargir le Tax shelter aux livres

Afin de mieux promouvoir le travail des auteurs en Belgique, le MR propose d’étendre le mécanisme du Tax shelter existant dans le domaine audiovisuel et les arts de la scène au secteur du livre.

Créer des Pass culture

Le MR propose la mise en place d’un système de Pass et/ou d’offres groupées avantageuses entre les attractions touristiques et muséales de plusieurs communes. Nous voulons également élargir le « MuseumPassMusées » actuel, à l’ensemble du secteur culturel, en visant prioritairement un public jeune.

Améliorer le fonctionnement des Centres culturels et des grandes institutions culturelles

Les Centres culturels sont là pour soutenir la création artistique et la créativité citoyenne, tout en favorisant la participation des jeunes publics et des femmes à la culture. Ils doivent accompagner les artistes dans l’aide à la création, à la diffusion, à l’encadrement et à la coproduction. Il faut aussi renforcer la collaboration entre Centres culturels et les communes afin de permettre une meilleure coordination et circulation des productions artistiques.

Le MR veut réformer les structures (composition des CA, salaires, mandats, etc.) des grandes institutions culturelles pour assurer plus de transparence et veiller à ce que les créateurs, artistes et interprètes reçoivent un financement adéquat.

Créer un « Conseil des Arts »

Le MR veut retirer le pouvoir de subsidiation des mains du ministre et rendre les instances d’avis souveraines en créant un « Conseil des Arts », c’est-à-dire une structure indépendante du politique qui coordonnerait différentes commissions composées d’experts sélectionnés selon des critères équivalents à ceux des commissions scientifiques.

Améliorer le statut des artistes

Le statut et les conditions de travail des artistes souffrent de l’éclatement des compétences publiques en la matière (communautés, fédéral, régions). Il est nécessaire de rassembler les parties concernées afin d’établir un statut à part entière, alimenté par des sources de financement originales. Et cela en vue de faciliter l’accès à la protection de l’intermittence et d’adapter la notion d’emploi convenable.

Favoriser les partenariats public/privé

Il faut développer les partenariats public/privé notamment dans le domaine du numérique et de la numérisation de la création artistique et du patrimoine.

Investir dans l’éducation aux arts et à la culture

Le MR souhaite favoriser l’éducation artistique, développer l’éducation aux arts et à la culture pour à terme, œuvrer au refinancement de la culture. Nous proposons d’augmenter le budget destiné à la « Culture-Enseignement » et accroître la collaboration avec les publics jeunes, les écoles et les académies.

Préserver et valoriser le patrimoine et le folklore culturel

La culture et les infrastructures culturelles participent directement à l’amélioration du cadre de vie et à l’animation des quartiers. Les richesses patrimoniales renforcent l’attractivité du territoire local, elles génèrent une image touristique positive et elles valorisent l’activité économique.

Créer une « Fondation pour les Arts » favorisant les dons de particuliers

La création de la « Fondation pour les Arts » aurait pour but de favoriser la philanthropie culturelle en servant d’intermédiaire entre les donateurs et les artistes/projets artistiques. Cette fondation favorisera les donations de particuliers directement vers l’artiste/le projet artistique de leur choix.

Découvrez l’entièreté de nos programmes

65
Afin de rénover de fond en comble le Conservatoire royal de Bruxelles.

Bilan

Nous avons étendu le système du Tax-shelter existant pour le cinéma au secteur des arts de la scène et des jeux vidéos pédagogiques et culturels. Cela permet d’apporter du financement privé à la création et renforce donc le secteur artistique et culturel. Le public peut ainsi bénéficier d’une plus grande offre culturelle à prix abordable.

Nous soutenons également la culture au service du public à l’aide de la gratuité des musées fédéraux le premier dimanche du mois et à la gratuité des musées pour les écoliers pendant les « jours blancs ».

Le Gouvernement fédéral a par ailleurs pris des mesures pour rénover une série de bâtiments culturels. Parmi ces investissements, le théâtre royal de la Monnaie qui a pu rouvrir ses portes après la rénovation totale de sa salle, le Musée royal de l’Afrique qui a rouvert ses portes, ou encore le plan de rénovation pour le Conservatoire royal de Bruxelles et ainsi permettre à plus de 1000 élèves d’évoluer dans de meilleures conditions.

La politique culturelle est une condition indispensable de l’épanouissement personnel et d’un vivre ensemble harmonieux. Le MR soutient les industries et les institutions culturelles qui sont génératrices d’activité économique.

Retour au programme