Le Gouvernement Michel œuvre positivement pour les travailleurs. En effet, deux Accords Interprofessionnels (AIP) ont vu le jour sous cette législature. Charles Michel rappelle que le précédent Gouvernement (dirigé par un socialiste) n’a conclu aucun AIP. Le Premier ministre, et Président du MR, veut des mesures justes pour les Belges. La gratuité n’existe pas, elle est payée par les classes moyennes.

AIP: des moyens libérés par le Gouvernement Michel

L’AIP est primordial pour les citoyens. Il fournit plus de pouvoir d’achat grâce à une marge salariale augmentée. Cette augmentation s’ajoute au tax shift (40€ net supplémentaire en moyenne par mois depuis janvier).

De plus, grâce au Gouvernement Michel, des moyens ont été libérés pour augmenter les allocations les plus basses.

Enfin, Charles Michel appelle à la responsabilité dans le chef de la FGTB. La FGTB serait irresponsable d’empêcher de telles augmentations salariales et des allocations.

2 AIP sous le Gouvernement Michel

Sous le précédent Gouvernement, dont le Premier ministre était socialiste, il n’y a pas eu d’AIP. Sous ce Gouvernement, il y aura eu 2 AIP.

Pour Charles Michel, la concertation sociale est difficile car les points de vue divergent entre patrons et syndicats. Néanmoins, elle est nécessaire. En effet, plusieurs accords importants ont été conclus et mis en œuvre par le Gouvernement Michel.

Garantir la sécurité des Belges

Concernant l’éventuel retour des djihadistes en Belgique, la priorité de Charles Michel est de garantir la sécurité des Belges. Le Premier ministre privilégie la justice et la coopération internationale. Les djihadistes doivent être jugés dans le pays où ils commettent leurs crimes.

La gratuité n’existe pas, elle désavantage grandement les moyens salaires

Dernièrement, certains partis parlent régulièrement de gratuité. Or, la gratuité n’existe pas. Chaque mesure possède un impact et le financement ne tombe pas du ciel. Pour Charles Michel, ce sont les classes moyennes qui vont payer de telles mesures.

Fournir de la gratuité aux chômeurs est injuste pour les travailleurs. Ce genre de procédé est un piège à l’emploi pour les personnes ayant des bas et moyens salaires.

Climat: un Gouvernement dans la réalité avec de nombreuses avancées

Le Premier ministre privilégie la réalité aux mesures injustes comme la gratuité. Le Gouvernement Michel crée, depuis le début de sa législature, de nombreuses avancées positives pour le climat.

Ainsi, des éoliennes offshore alimentent un million de foyers. 5 milliards de bons de financement (“green bonds”) vont servir à créer des projets durables dans le court et le long terme. Le Plan national Climat, validé en décembre, fournit des mesures concrètes et chiffrées.

Finalement, Charles Michel regrette la tentation, chez certains partis, de surfer sur une émotion liée au climat. “On attend des responsables politiques du sérieux, de la dignité face à ces jeunes, et de donner des réponses concrètes.

Pas de communautaire !

Pour Charles Michel, la prochaine législature doit se concentrer sur des réformes qui promeuvent la création d’emplois, les investissements et le climat. Le bien-être des citoyens doit primer. Il n’y aura pas de communautaire.