Dans le cadre de l’élection à la Présidence du Mouvement Réformateur, il nous revient de préciser un point concernant la procédure électorale prévu par les statuts du Mouvement Réformateur :

 

L’article 12, § 5 précise que :

« Tout membre du Comité général peut faire acte de candidature à la fonction de Président. Les candidatures sont adressées à la Présidence du Conseil de conciliation et d’arbitrage suivant les règles et procédures fixées par celui-ci. Les candidatures sont examinées par le Conseil du Mouvement Réformateur qui statue sur leur recevabilité à la majorité simple ».

 

Nous confirmons donc que, conformément aux statuts, toutes les candidatures reçues avant le vendredi 11 octobre à 16h seront soumises à l’examen du Conseil du Mouvement Réformateur sur base d’une présentation objective de la situation.

 

Aucune candidature n’est rejetée a priori. Toute ambiguïté sera analysée par le Conseil du Mouvement Réformateur qui se réunira le lundi 14 octobre 2019 avec pour mission de statuer à la majorité simple sur la recevabilité de chacune des candidatures.

 

Richard Miller                                                                                                 François-Xavier de Donnéa

Président du Bureau électoral                                                     Président du Conseil de Conciliation et d’arbitrage