Le Ministre Bellot se réjouit de la première expérience lancée aujourd’hui en Région wallonne d’instaurer une bande de co-voiturage sur la E411 : « J’ai toujours soutenu cette mesure, tout d’abord en adaptant le Code de la Route afin de rendre possible l’usage de la bande d’arrêt d’urgence au covoiturage, mais aussi au travers du CEMM ou de mes contacts avec mon homologue luxembourgeois en vue de prolonger la mesure au-delà de la frontière ».

Ce projet est la preuve que c’est par le biais de la collaboration que les autorités publiques pourront répondre au défi de la mobilité et avoir des retombées positives sur l’environnement.

Le Ministre Bellot espère que ce projet n’est qu’un début : « J’en appelle maintenant à la responsabilité de la Région bruxelloise et de la Région Flamande et les invite à suivre l’exemple de la Région wallonne et ainsi permettre cette possibilité à l’entrée de Bruxelles ».