Ce vendredi 22 février, la Présidente du MR Périphérie ,Sophie Wilmès, et Nicolas Kuczynski, Conseiller Provincial MR et chef de groupe UF, ont annoncé que le bourgmestre non-nommé de Drogenbos, Alexis Calmeyn, rejoignait le Mouvement Réformateur. Cette annonce s’est faite lors d’une conférence de presse, au siège du parti libéral francophone. « Je connais Alexis Calmeyn depuis plus de dix ans. Nous avons déjà eu l’occasion de travailler ensemble. Je sais qu’il partage les valeurs libérales de notre mouvement et qu’il représentera un atout indéniable pour notre engagement dans la Périphérie bruxelloise. C’est pour ça que je suis heureuse qu’il ait franchi ce pas aujourd’hui. »

Dans le cadre des élections régionales 2019 en Flandre, Sophie Wilmès et Nicolas Kuczynski confirment qu’Alexis Calmeyn sera le candidat du MR pour tirer la liste de l’Union des Francophones.

Alexis Calmeyn, ancien président de CPAS, est bourgmestre depuis 2007 à Drogenbos. Son engagement politique local a toujours suivi une ligne « constructive mais défensive » commune avec libéraux de la Périphérie bruxelloise. « Nous avons toujours été dans le dialogue et dans l’ouverture afin d’installer une paix communautaire durable, sans pour autant transiger sur la défense des droits fondamentaux des Francophones. Dans le climat actuel de non-nomination des Bourgmestres, je suis heureux de rejoindre le MR. Si je peux être une valeur-ajoutée dans le combat pour le respect des droits des francophones – et plus fondamentalement, de la démocratie – dans les communes avec et sans facilités, j’en serai ravi. »