Aide alimentaire

21 septembre 2011

 

Sabine Laruelle scandalisée par la décision européenne de réduire l’aide aux plus démunis de 75%

Sabine Laruelle scandalisée par la décision européenne de réduire l’aide aux plus démunis de 75%

Sabine Laruelle est scandalisée par la décision européenne de réduire l’aide aux plus démunis de 75% et de limiter les achats à hauteur des stocks d’intervention disponibles.

La Ministre fédérale MR de l’Agriculture, des Indépendants, des PME et de la Recherche scientifique n’a pas hésité à qualifier de «honteux» le refus de six des vingt-sept Etats membres de l’UE de prolonger l’aide aux plus démunis qui existe depuis 1987  et est dotée d’un budget de 500 millions €, soit un coût annuel d’à peine 1€ par habitant. L’Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la République tchèque, le Danemark, et la Suède considèrent en effet que l'argent issu des fonds agricoles ne peut être utilisé à des fins sociales, une compétence qui relèvent des Etats membres, et non de l'Union.

«Chaque année, grâce à cette aide, 400.000 tonnes d’aliments sont distribuées par des milliers d’associations et de bénévoles à 18 millions de personnes dans 20 pays européens,» a rappelé Sabine Laruelle qui envisage une éventuelle solution «intra-belge» en l’absence d’une solution européenne.

Quelque 250.000 personnes bénéficient en effet en Belgique de l'aide alimentaire distribuée par quelque 650 associations et banques alimentaires. Or, la moitié de cette aide est financée par le Programme Européen d'Aide aux plus Démunis  (PEAD,) soit 11 millions d'euros en 2011. Un montant qui devrait retomber à 2,8 millions à peine dès l'année prochaine.

«S'il n'y a pas de solution au niveau européen, il faudra alors trouver une solution intra-belge pour compenser cette perte financière… J'espère qu'on pourra trouver les moyens nécessaires au niveau fédéral pour 2012. Deux à trois millions me semblent possibles, » a expliqué Sabine Laruelle.

Un communiqué publié conjointement avec Benoît Lutgen,  Ministre (cdH) wallon des Travaux publics, de l’Agriculture, de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine, Sabine Laruelle constate qu’il est «incompréhensible qu’à l’approche de l’hiver et en cette période de crise économique et financière, le nouveau programme d’aide aux plus démunis de l’Union européenne ne soit pas maintenu au niveau de 2011.»

En Belgique, cette aide européenne finance 50% de l’approvisionnement des banques alimentaires et des associations qui aident les plus démunis. En 2011, la Belgique a reçu près de 11.000.000 € pour financer les achats en faveur des banques alimentaires et des ASBL. Près de la moitié de ce montant est destiné à la Wallonie.

«Il est essentiel de défendre la distribution d’aide alimentaire aux personnes les plus démunies. Il s’agit d’une question d’humanité et de dignité. Plus qu’un devoir, le soutien de l’Union européenne en matière d’aide alimentaire est une nécessité pour les personnes fragilisées par un contexte économique difficile et à l’approche de l’hiver,» ont déclaré Sabine Laruelle et Benoît Lutgen.

Photos

29 janvier 2018

Conseil - 29.01.18

Toutes les photos

26 janvier 2018

Timeline Photos

Toutes les photos

Programme

Notre programme

Découvrez notre Manifeste et notre programme 2018

Programme complet