Agriculture: le ministre Willy Borsus est pour développer de nouveaux outils pour gérer les marchés et ainsi garantir un prix rémunérateur pour le travail de nos agriculteurs !

L’agriculteur est confronté à une concurrence internationale de plus en plus intense. Mais aussi à l’extrême volatilité des prix, à la remise en cause de ses revenus et parfois à la survie de son activité ou des perspectives de celle-ci.

Revenus adéquats

Dans la logique d’une croissance durable et de sauvegarde de notre autonomie alimentaire, l’agriculture doit continuer plus que jamais à concilier préservation du cadre de vie et de la ruralité. Mais aussi qualité alimentaire et revenus adéquats pour l’ensemble de la profession.

Préserver notre agriculture

Nous entendons préserver notre agriculture et renforcer le pouvoir de négociation des agriculteurs face à l’ensemble des partenaires du monde agricole. Mais aussi de l’agroalimentaire, des associations, des industriels, des distributeurs…

D’autre part, au niveau international, nos agriculteurs doivent pouvoir évoluer dans un contexte de concurrence équilibrée. L’Europe doit prévoir un certain nombre de mécanismes, de filets de sécurité, pour éviter les dysfonctionnements destructeurs des marchés agricoles. Et ce, afin d’aboutir à un juste prix pour tous.

Willy Borsus est donc favorable à développer de nouveaux outils. Et ce, afin de gérer les marchés pour garantir un prix rémunérateur et respecter le travail de nos agriculteurs.

Tout sur la réforme de la Justice
Stop à la désinformation
En savoir plus
Stop à la désinformation
Tout sur la réforme de la Justice
En savoir plus