26.07.2012 Il y a : 2 yrs

"La Libre Belgique" profite de la trêve pour approcher une personne politique autrement. Nous vous révèlerons les portraits des mandataires MR.

"La Libre Belgique" profite de la trêve pour approcher une personne politique autrement. Hommes et femmes politiques racontent une histoire personnelle au travers d'un objet qui lui leur tient à coeur.

Retrouvez ici l'article de "La Libre"

Forcément, Olivier Chastel n'a plus vraiment le temps de faire vivre personnellement la passion familiale à plein-temps. Pour autant, il est fier d'avoir respecté la promesse faite à son grand-père, maintenir dans le giron Chastel un patrimoine au rayonnement international : le bouvier des Flandres. Et d'en pérenniser la race. Car oui, qu'on se le dise, le bouvier des Flandres tel qu'on le connaît aujourd'hui fut développé par le travail et la détermination inébranlable de Justin Chastel. Au décès de ce dernier, au milieu des années 90, son petit-fils et actuel ministre MR du Budget a commencé par rééditer l'ouvrage de son grand-père retraçant l'histoire de la création de la race et de son élevage toujours bien accroché au nom des Chastel. C'est ce livre qu'Oliver Chastel a choisi de nous montrer alors qu'il préparait le contrôle budgétaire de ce mois de juillet. Une respiration dans une avalanche de chiffres.??

Notamment illustré par des photos d'Oliver Chastel enfant, l'ouvrage retrace la fixation génétique du bouvier des Flandres depuis les premières apparitions de ce chien au caractère doux mais trempé à l'aube du siècle dernier. "Le bouvier doit être râblé, près de terre, posséder des os et des tendons solides; il sera remarquable par sa rigueur, son endurance, sa rusticité, ses allures dégagées, bref par son tempérament nerveux " relève Justin Chastel dans "Le bouvier des Flandres, hier et aujourd'hui". Au départ, ces qualités furent surtout utilisées par les fermiers et les gardes-chasses. Avant que, grâce à l'impulsion de son grand-père, la race ne devienne à la mode, se rappelle Olivier Chastel. Même très à la mode. "On avait des commandes de partout, y compris des Etats-Unis, explique-t-il. Chaque année, des dizaines de chiens sortaient de l'élevage familial, l'élevage de la Thudinie." Séduisante, la race fut prise d'assaut par les amateurs de grands chiens.

Olivier Chastel ne tarit évidemment pas d'éloges sur les grandes qualités de la race. "C'est un chien massif qui peut peser jusqu'à 35-45 kilos, explique-t-il. Son tempérament est double. Il est très dissuasif, il n'est d'ailleurs pas rare de le voir avec les forces de l'ordre. Mais il est aussi très affectueux avec les enfants " A cette description, les souvenirs remontent : "Je me rappelle une petite anecdote, poursuit le ministre libéral. Quand j'étais tout gosse, je devais avoir dix ans, j'avais invité un copain chez mon grand-père. Il s'était approché d'un peu trop près des grillages et un des bouviers l'avait pincé au ventre. Une petite pincette, rien de très grave mais mon grand-père a tenu à faire abattre le chien. Pour lui, il n'était pas question qu'un chien puisse faire mal à un enfant, c'était important pour la qualité de la race " On l'aura compris, Justin Chastel n'était pas du genre à faire dans la dentelle.

Depuis que ses activités politiques se sont emballées - Olivier Chastel est devenu parlementaire en 1998 - le libéral carolo n'a plus l'occasion de s'occuper de l'élevage. Il possède par contre toujours quatre Bouviers. "J'expose encore parfois mes chiens dans les concours, indique Olivier Chastel. A chaque fois que je me retrouve dans ce genre d'endroit, on me parle de mon grand-père"

"Aujourd'hui, le bouvier des Flandres est un peu passé de mode. On en voit encore, bien sûr, mais son succès n'a plus rien à voir avec l'engouement qu'il a connu dans les années 70, l'âge d'or de l'élevage de la Thudinie. Mais il est toujours bien présent et le sera sans doute tant qu'Olivier Chastel vivra. Il l'a promis à son charismatique aïeul.?


 
 
Le prochain gouvernement sera un gouvernement social.

Ce matin, Denis Ducarme était l'invité...


en savoir plus

Un gouvernement efficace

Ce matin, Daniel Bacquelaine était...


en savoir plus

Une justice rapide mais pas bâclée.

Marie-Christine Marghem s'est exprimé...


en savoir plus

Succès de foule à l’apéro MR de Libramont

Ce dimanche, le MR s'est mobilisé lors...


en savoir plus