14.01.2013 Il y a : 1 year

le site Efacture.belgium.be est lancé !


La facture électronique constitue une priorité dans le cadre de la simplification administrative. C'est un  outil formidable :  moderne, pratique, économique et fiable, elle permet non seulement aux autorités de réaliser des économies sur les frais de fonctionnement mais également aux entreprises de réduire leurs charges administratives.

Afin d'encourager son utilisation et d'atteindre l'objectif européen de 50% de facturation électronique d'ici à 2020, le Vice Premier Ministre et Ministre des Finances Steven Vanackere et le Ministre de la Simplification administrative Olivier Chastel ont lancé un site internet,  http://www.efacture.belgium.be

« Nous avons voulu que ce site corresponde aux besoins concrets des entreprises et des citoyens, précisent les Ministres, on y trouve les avantages procurés par la facturation électronique, la législation applicable ainsi qu'un guide pratique pour la mise en œuvre du traitement électronique des factures ».

Avec la facturation électronique, les entreprises disposent d'un outil performant (les factures entrantes pouvant être intégrées automatiquement dans un logiciel  comptable), rapide (le temps de transmission d'une facture électronique est indéniablement plus rapide) efficace (la facturation électronique permet  d'éviter les erreurs d'encodage et les informations manquantes) et durable (sachez qu'environ 1 milliard de factures sont envoyées et reçues chaque année en Belgique et que les grandes entreprises conservent jusqu'à 6 copies de leurs factures !). Les consommateurs ne sont pas en reste puisque les factures électroniques peuvent être consultées partout, leur archivage est simple et  leur paiement est plus rapide et plus sûr…

L'utilisation de la facture électronique est soutenue par de nombreux partenaires tels que la Fédération des Entreprises de Belgique, la Fédération belge du secteur financier (FEBELFIN), l'Institut des experts-comptables (IEC), l'Institut professionnel des comptables et fiscalistes (IPCF), l'Institut des réviseurs d'entreprises (IRE), le Syndicat neutre pour indépendants (SNI), l'Union des Classes Moyennes ou encore l'UNIZO, l'Union wallonne des entreprises et le VOKA, en collaboration avec l'Agence pour la Simplification administrative.

Au-delà de l'information, les Ministres veulent que l'Etat montre l'exemple en la matière. C'est pourquoi un projet pilote sera lancé au 1er septembre 2013 auprès du SPF Chancellerie, SPF Budget et  FEDICT. Après une période d'évaluation de trois mois, l'extension vers d'autres départements pourra être programmée. Ceci permettra à certains fournisseurs de transmettre leurs factures à ces départements de manière électronique. « Nous espérons pouvoir étendre cette initiative vers d'autres départements à l'issue de la période d'évaluation ».






 
 
Soins pédiatriques à domicile

La proposition de résolution de...


en savoir plus

Sécurité

Le MR dépose une proposition de...


en savoir plus

Mission du MR International

Frédérique Ries, Présidente du...


en savoir plus