27.06.2012 Il y a : 2 yrs

« La majorité PS-cdH-Ecolo a mis fin sans préavis aux discussions sur les recommandations, en totale rupture tant sur le fond que sur la forme avec le MR »

Ce mercredi matin, en Commission de la Culture et de l'Audiovisuel, a eu lieu le premier débat de fond pour les recommandations du Contrat de gestion de la RTBF et ce, au bout de 3 mois d'auditions.

« Alors qu'il y avait une volonté et un accord pour remettre des recommandations communes aux 4 partis, quelle ne fut pas ma surprise de recevoir ce matin – à 9h29 pour une réunion prévue à 10h – un mail reprenant les recommandations de la majorité PS-cdH-Ecolo, excluant de fait le MR ! Outre la méthode scandaleuse et irrespectueuse vis-à-vis des Députés et collaborateurs qui ont participé aux réunions (depuis mars jusqu'il y deux jours), je regrette que la majorité n'ait pas souhaité aboutir à un texte commun, malgré les heures de discussions auxquelles le MR a toujours participé de façon constructive et l'esprit ouvert », déplore le Député MR Pierre-Yves JEHOLET.


Concernant le texte même de la majorité PS-cdH-Ecolo, le MR est en profond désaccord avec certains points avancés et par ailleurs jamais discutés lors des nombreuses réunions :

1.    Contrairement à ce que le MR a toujours prôné, les recommandations de la majorité génèrent une rupture de l'équilibre entre le secteur public et le secteur privé, notamment avec les éditeurs de presse et les télévisions locales ;
2.    Alors que pour le MR il allait de soi que la mission première de service public de la RTBF devait être l'information – véritable spécificité de la RTBF ! -, la majorité opte, elle, pour l'éducation, réduisant ainsi la mission d'information sur le service public. Ainsi, le MR plaidait pour la priorisation des moyens liés à l'information. Que ceux-ci soient préservés et ce, même si des difficultés budgétaires devaient encore survenir. Avec les recommandations de la majorité, ce ne sera pas le cas ;
3.    Dans les recommandations de la majorité, on y garantit l'évolution constante et à la hausse du montant de la dotation à la RTBF ;
4.    La majorité ne va pas assez loin en ce qui concerne l'encadrement publicitaire, notamment avec le placement de produits ou le parrainage.

Le MR a voté contre le texte de la majorité et a remis ses propres recommandations au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.