04.06.2012 Il y a : 2 yrs

Une «Lettre aux parents responsables» signée par Pierre Hazette, qui propose des voies pour relancer l'enseignement.

Un taux d'échec qui dépasse 40 pourcent dans le secondaire entraînant l'inévitable décrochage scolaire et bien souvent le plongeon dans le chômage, le manque de rigueur, la suppression du redoublement entraînant un surcroît d'échecs dans le supérieur, le délaissement de l'enseignement technique, l'état généralement lamentable des bâtiments scolaires, etc., etc.

La liste des manquements qui grèvent l'enseignement et donc l'avenir de notre jeunesse est longue, trop longue. Le laxisme remplace trop souvent la poursuite de l'excellence et la remise à l'honneur des valeurs du travail et de la connaissance.

Le tableau est bien noir dans l'enseignement de la Communauté française, bien plus noir que celui accroché au mur des classes.

Pierre Hazette, ancien Ministre MR de l'Enseignement obligatoire, propose donc aux parents, mais aussi aux élèves, étudiants, aux enseignants, une série de voies à suivre pour remettre l'enseignement sur les rails.

Ces propositions sont contenues dans sa "Lettre ouverte aux parents responsables," un ouvrage succinct mais complet dont Pierre Hazette est l'auteur et qu'il a présenté lundi au siège du MR en compagnie de Françoise Bertieaux, Chef de groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et spécialiste de l'enseignement.

Il y a la remédiation, qui permettrait d'accompagner les élèves en difficulté. Il faudrait augmenter le nombre d'heures de cours de 32 à 40 heures par semaine afin de leur donner le temps de rattraper leur retard et non les autoriser à passer à l'année suivante pour constater en fin de cycle qu'ils ne sont pas aptes à suivre dans l'enseignement supérieur.

"Je suis profondément inquiet devant la situation que je constate dans la partie francophone du pays. Nous n'avons pas les résultats que nous serions en droit d'attendre au regard des moyens budgétaires que la Communauté consacre à son enseignement," a expliqué l'ancien professeur et ministre, à l'origine du décret visant la création de centres de rescolarisation et de resocialisation, adopté, mais que les partis de l'Olivier ignorèrent, aux dépends des adolescents les plus difficiles. L'alternative étant le plus souvent la rue, et la délinquance. 

Pour Pierre Hazette, l'enseignement francophone manque d'ambition et d'exigences à l'égard des élèves.
L'ancien ministre est convaincu du fait que les adolescents ne rechignent pas devant le travail:

"Ils n'ont rien à faire de notre compassion. Nous avons remplacé la passion de l'école par l'école de la compassion."

Pierre Hazette préconise la possibilité d'introduire des horaires variables pour les élèves qui auraient par exemple des difficultés à maîtriser de français.
Il faudrait aussi autoriser les enseignants à accroître leur horaire d'un tiers, en immunisant fiscalement ces heures supplémentaires, susciter des bénévolats qui pourraient être mis à profit pour des tables de conversation dans une autre langue ou ajouter des journées d'enseignement à un horaire annuel
qui s'est réduit à 130 jours d'enseignement.

Pierre Hazette a aussi proposé la création de synergies permanentes entre les écoles et les entreprises pour assurer la formation technique.

Concluant la préface de cet ouvrage, Charles Michel, Président du MR, a écrit:

"Cette lettre contient plusieurs autres recommandations frappées du coin du bon sens. Critique sans être désabusée, sans concession mais foncièrement optimiste, elle appelle à une prise de conscience, à un sursaut, car, comme le dit Pierre Hazette, les problèmes de l'école conditionnent l'avenir de notre société occidentale."

Si vous souhaitez obtenir une copie de cette "Lettre ouverte aux parents responsables" , veuillez verser 5 euros (par exemplaire) au numéro de compte suivant:

310-1232808-24

Et communiquer vos coordonnées à:

Isabelle Creton
Mouvement Réformateur
84-86 avenue de la Toison d'Or
1060 Bruxelles.

Courriel: isabelle.creton(at)mr.be
Tél.:       02 – 500.35.14  


 
 
Succès de foule à l’apéro MR de Libramont

Ce dimanche, le MR s'est mobilisé lors...


en savoir plus

Une politique qui encourage le sport.

Ce matin, Alain Courtois était l'invité...


en savoir plus

N'attendons pas 500 jours pour un gouvernement

Ce matin, Damien Thiery était l'invité...


en savoir plus


Désolé, aucun événement n'a pu être trouvé.