Ce jeudi 13 décembre, sur proposition du Ministre de l’Emploi et de la Formation Pierre-Yves JEHOLET, le Gouvernement wallon a adopté en troisième lecture l’avant-projet de décret portant abrogation du décret relatif au contrat d’insertion.

En vigueur depuis le 1er juillet 2017, l’aide à l’emploi « impulsion–insertion » se concrétise par une aide financière forfaitaire, sous forme d’activation d’allocation de travail, accordée à tout demandeur d’emploi de moins de 25 ans inoccupé depuis au moins 18 mois et qui est engagé sous contrat de travail pour une durée d’au moins 12 mois par un employeur.

« L’estimation prévue par le gouvernement précédent pour le contrat d’insertion était de 9.881 contrats d’insertion par an. En date du 26 novembre 2018, 102 contrats avaient été conclus, ce qui représente à peine 1% de l’objectif. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, cette mesure ne rencontre pas son objectif, c’est pourquoi je propose de l’abroger et de réorienter les moyens budgétaires restants vers les mesures prises pour lutter contre les pénuries de main-d’œuvre » a expliqué le Ministre Jeholet.

La boîte à idées
Découvrir
La boîte à idées
Découvrir