Mesdames, Messieurs,

Très chers militants,

 

Quel bonheur de vous retrouver si nombreux à l’occasion de cette fête du travail !

Quelle fierté aussi pour moi de présider un Mouvement politique à ce point tourné vers l’avenir, ouvert au changement et gorgé d’énergie positive !

Les interventions de nos ministres et chefs de groupe démontrent toute la cohérence de l’action du Mouvement Réformateur aux différents niveaux de pouvoir. Ils travaillent sans relâche. Leur motivation est immense. Ils agissent, ils réforment, ils sont donc tous des Réform’Acteurs !

Et vous êtes nombreux à partager notre vision de la société.  Vous symbolisez cette diversité qui fait la richesse de notre Mouvement. Hommes et femmes de tous âges et de toute origine, salariés, indépendants, à la recherche d’un emploi, pensionnés ou encore étudiants. Comme nous, vous êtes engagés pour l’avenir.

 

Mesdames et messieurs,

L’ADN du Mouvement Réformateur, c’est le développement économique et social. Au gouvernement fédéral comme au gouvernement wallon, nous redynamisons notre économie, pour améliorer le pouvoir d’achat, créer des emplois et ainsi sauvegarder notre sécurité sociale, nos soins de santé et nos pensions.

En 30 ans de militantisme, je n’avais pas encore connu de gouvernement qui traduise à ce point la pensée libérale et nos programmes électoraux successifs.

Cette empreinte libérale est visible à la fois dans le travail du gouvernement fédéral comme dans celui du gouvernement wallon. Et cela dans tous leurs domaines de compétence. Car nous assumons totalement les accords de majorité négociés avec nos partenaires.

Les bons résultats de notre action sont incontestables et salués par de nombreux organismes indépendants comme le Bureau du Plan ou la Banque Nationale. Depuis le début du gouvernement de Charles Michel, 185 000 emplois ont été créés, principalement dans le secteur privé. Des salariés mais aussi des indépendants qui, portés par ce climat favorable à l’entrepreneuriat, sont de plus en plus nombreux à se lancer.

Et contrairement à ce que prétendent certains esprits chagrins, ce ne sont pas des emplois précaires ! 90% d’entre eux sont soit des emplois à temps plein, soit des jobs à temps partiel d’au moins 2/3 temps ! Le chômage baisse dans toutes les régions du pays et le taux d’emploi repart à la hausse !

Je veux également souligner l’amélioration du revenu disponible et donc du pouvoir d’achat grâce à notre réforme fiscale qui fera encore sentir de nouveaux effets en 2019.  Ainsi, depuis 2014, les salaires poches auront augmenté jusqu’à 140 euros net par mois ! Il suffit pour s’en convaincre de voir comment les dépenses de consommation des ménages augmentent. Voilà le résultat et l’impact des mesures que nous prenons !

Mesdames et messieurs,

Ces dernières années, nous avons multiplié les réformes. Car contrairement à d’autres, nous n’avons pas peur du changement. Bien sûr, il reste du pain sur la planche mais nous pouvons compter sur des gouvernements composés d’hommes et de femmes qui ne lâcheront rien et iront jusqu’au bout pour concrétiser notre ambition. Et cette passion qui les animent est transcendée par des chefs d’équipes qui partagent la même détermination.

 

Mesdames et messieurs, merci d’accueillir Willy Borsus et Charles Michel !

 

Après 9 mois passés aux commandes de la Wallonie, l’action de notre gouvernement est déjà marquée par l’empreinte libérale. Willy Borsus va non seulement nous retracer les décisions importantes prises à Namur mais aussi définir nos priorités régionales pour les prochains mois !

(Intervention Willy Borsus)

Mesdames, messieurs,

Charles Michel est à la tête d’un gouvernement qui avait été qualifié de kamikaze il y a 3 ans et demi. Entretemps, les réformes menées à bien par notre gouvernement fédéral sont particulièrement ambitieuses et nécessaires. Elles portent déjà leur fruit. Charles va nous faire partager son incroyable enthousiasme à concrétiser notre programme libéral.

(Intervention Charles Michel)

 

Très chers militants,

Le MR est en ordre de marche. En nous appuyant sur la participation de tous nos membres, nous avons actualisé notre manifeste libéral et nous avons ensuite élaboré le programme sur lequel nos sections s’appuient pour concevoir leur projet local. Nous avons ainsi clairement défini notre identité et nos priorités, en totale cohérence avec l’action de notre gouvernement fédéral et de notre gouvernement wallon.

Ces élections d’octobre, nous allons les gagner grâce à vous, grâce à votre travail de terrain, grâce à vos projets, grâce à votre force de conviction !

Car nous sommes tous, et j’invite nos ministres et nos parlementaires à nous rejoindre, nous sommes tous des acteurs, des réformateurs, des réform’acteurs !

Bonne fête du travail !

 

La boîte à idées
Découvrir
La boîte à idées
Découvrir